L’âme choisit-elle son corps physique ?

l'âme choisit son corps

Voici la réponse de Michel Roads, enseignant spirituel australien :

On m’a demandé si, en tant qu’âmes, nous choisissons les corps physiques particuliers que nous avons pour certains défis ou certains avantages. Question intéressante ! En tant qu’âmes, nous faisons plus de choix que nous ne réalisons mais cela ne veut pas toujours dire que ça va se dérouler comme nous, l’âme, l’avions planifié. J’ai un corps et une constitution naturellement solides. De bien des façons, j’ai abusé de ce privilège et de cet avantage. En tant que fermier, j’ai soulevé des poids qui étaient trop lourds et j’ai usé mon corps physique bien plus durement qu’il n’était sage et donc j’en ai souffert. En tant que grand consommateur de biscuits, de gâteaux et de chocolat de longue date, j’en ai mangé bien plus qu’il n’était sain et j’en ai souffert… j’en souffre encore aujourd’hui ! Donc, au sens de la sagesse, tous les avantages que je me suis donnés ont été maltraités. Aujourd’hui, je suis en très bonne forme et j’ai l’intention de le rester, surtout dès que la dernière petite bricole est réglée. Oui, nous choisissons vraiment le potentiel de notre forme physique quand, en tant qu’âmes, nous nous installons dans le corps physique en développement avant la naissance, mais il ne s’agit là que de potentiel. Et de même que nous avons un potentiel physique souvent non réalisé, nous avons aussi un potentiel d’intelligence la plupart du temps non réalisé. Et je veux vraiment dire “intelligence, pas intellect.

Ceci est la “SONGERIE DE MICHAEL du 14 aout 2016” traduite en français.

Les Songeries de Michael sont à suivre quasi quotidiennement sur sa page Facebook : Michael Roads France ou sur le site Michael Roads en Français

Crédit photo : Louise Woodcock sur Flickr

 

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*