Une cure contre le perfectionnisme ?

Bizarre, ça irait assez contre la logique immédiate : Isaac Asimov, écrivain prolifique de science-fiction, mais pas que… recommande de faire PLUS de choses comme cure contre le perfectionnisme.
 
Il écrit : “Le temps qu’un livre particuler soit publié, l’écrivain n’a pas trop le temps de se faire du souci sur la façon dont il va être accueilli et comment il va se vendre. Entre temps, il en a déjà vendu plusieurs autres et travaille sur d’autres encore et c’est de cela qu’il se soucie. Cela intensifie la paix et le calme dans sa vie.”
 
A priori, je pensais que ce serait parce qu’avec beaucoup à faire, on n’a pas le temps de tout faire, alors on bâcle un peu… mais pour un perfectionniste, c’est cause de stress.
Pour Asimov, le fait d’avoir beaucoup de choses à faire évite qu’on s’attarde à pinailler sur tout, finalement. Et ça le calme 😉
Pas bête !
Il faut savoir aussi qu’Asimov est “atteint” de multi-potentialité, ce qui se traduit par une faculté incroyable à travailler en multi-tâche.




Crédit Photo : v i p e z sur Flickr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*